Témoignages

Anne, un visa pour le trottoir

Parfois, Anne regrette d’être venue en France.

C’est au Nigéria qu’une femme, ayant pitié de sa situation, lui propose de venir poursuivre ses études en France, pour ensuite y trouver un emploi.

A peine arrivée en France, Anne se retrouve à Château Rouge, où elle est contrainte à la prostitution. Si elle ne s’exécute pas, on la menace de mort.

En 2012, elle croise le chemin de gendarmes au Bois de Boulogne. Ils la dirigent vers un foyer. Anne fera ensuite appel aux EACP, qui l’aideront dans sa recherche de formation dans le monde de la restauration.

 

Vous pourriez être intéréssé.e par...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *